Athing Mu: la future reine de la piste mondiale en 800m

Spread the love

Après la Mozambicaine Maria Mutola et la sud-africaine Caster Semenya, la soudanaise Athing Mu enflamme la piste de la 800m dames. Le 06 février dernier, elle a battu le dernier record du monde en salle du 400m et 800m dans la catégorie junior.

Toujours des africaines brillantes dans la piste

L’Afrique est loin d’être non affiché dans l’histoire des grandes athlètes mondiales. Maria Mutola, originaire du Mozambique, enflamme la discipline du double tour. Elle remporte la championne du monde à 1993, le médaille du bronze à Atlanta en 1996.Caster Semenya a rapporté un double championnat olympique du 800m. L’athlète sud-africaine a raté les Mondiaux 2019 suite à l’abondance du taux de testostérone. En son absence, l’Ougandaise Halimah Nakaayi accroche la médaille d’or lors des Mondiaux de Doha.

Athing Mu est une jeune américaine de 18 ans d’origine africaine née de parents soudanais. Elle a commencé à courir depuis six ans. En 2021, la petite adolescente affiche un brillant record du monde. La nouvelle étoile d’origine africaine a dépassé Sanya Richards-Ross de 50 secondes 82 en finissant la course en meilleur chrono de 50 secondes 52. Ce samedi, la petite soudanaise est classée dans la liste des deux de tours en terminant sa course en une minute.

Athing Mu est une belle vision de la course à demi-fond, elle pourrait briller les championnats du monde de Budapest en 2023 et les Jeux d’Olympiques de Paris en 2024.

Ny Fenitra S.M

Crédit Photo : Bryan College Station Eagle

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *