Football : LaLiga ne trouve aucune preuve d’insulte de Juan Cala contre Mouctar Diakhaby.

Spread the love

« Aucune preuve n’a permis de constater que Cala a insulté Diakhaby dans les termes dénoncés »; précise un communiqué de la Liga, ce vendredi matin.

LaLiga a déclaré officiellement ce vendredi pour expliquer que l’enquête ouverte sur l’insulte raciste présumée de Juan Cala à l’encontre de Mouctar Diakhaby qu’il a été conclu qu’il n’existait aucune preuve que le joueur de Cadix a insulté le défenseur français du FC Valence de « noir de merde »; comme l’a affirmé l’ancien joueur de l’OL.

En effet ; LaLiga affirme avoir analysé les « archives audiovisuelles et digitales disponibles; les bandes Son du match; les images captées ; et ce qui a pu être diffusé sur divers réseaux sociaux », sans rien trouver. En outre; elle indique avoir fait appel à une entreprise spécialisée « qui a réalisé une analyse de lecture des lèvres et une étude comportementale des joueurs Juan Torres Ruiz (Juan Cala) et Mouctar Diakhaby »; mais s’apprête à classer l’affaire, par manque de preuves.

Selon la radio espagnole Cope, les micros ont enregistré Cala dire à Diakhaby « Mierda, déjame en paz » (« Merde, fous-moi la paix », en espagnol), puis s’excuser en disant « Perdona, no te cabrees » (« Pardon, ne t’énerve pas », en espagnol).

Reste la voie de la Fédération espagnole de football (RFEF): son comité de compétition; compétent pour prendre d’éventuelles sanctions disciplinaires envers les joueurs; a ouvert une « procédure extraordinaire » à l’encontre de Juan Cala; dans le but de faire la lumière autour de ce qui s’est passé à la 28e minute du match de championnat entre Cadix et Valence 04 avril (2-1).

Ursulla.E

© Credit photos : Le  Parisien

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *