Athlétisme : Caster Semenya n’ira pas aux JO de Tokyo.

Spread the love

La Sud-Africain ; Caster Semenya n’a pas pu obtenir son ticket pour les Jeux olympiques du 23 juillet au 08 aout.

En effet ; elle a couru la distance en 15’50’’12 ; mais elle n’a pas réussi à atteindre les minima sur 5000m (15’10’’) ; ce mercredi 30 juin à Liège, en Belgique. C’était sa dernière tentative pour obtenir la qualification aux JO.

Caster Semenya reconnaît qu’elle a encore du chemin à faire pour espérer s’imposer sur 5000 m. «Tant que je cours en moins de seize minutes, je suis contente ; a-t-elle déclaré au journal belge SoirIl me faut du temps pour m’habituer à cette distance. Je le fais parce que j’aime l’athlétisme et pour les gens qui me soutiennent.»

En fait ; déboutée sur la forme par le Tribunal arbitral du sport qu’elle avait saisi pour avoir le droit de courir sur ses distances favorites ; la Sud-Africaine s’était tournée en février dernier vers la Cour européenne des droits de l’homme. Mais la Sud-Africaine Caster Semenya à double championne olympique n’a pas été autorisée à défendre son titre sur 800 mètres et à courir dans des épreuves de 400 m à 1500 m ; par la commission médicale du World Athletics ; qui ne tolère son taux trop élevé de testostérone.

De ce fait ; Semenya a refusé de se plier à ces règles et de prendre des médicaments pour abaisser son taux naturel de testostérone ; qualifiant la réglementation d’injuste et de discriminatoire. Semenya n’a pas renoncé à faire annuler les règles devant les tribunaux. Elle a déclaré en février qu’elle contestait la politique de testostérone devant la Cour européenne des droits de l’homme dans son troisième recours judiciaire.

Semenya a déjà perdu des procès contre la fédération internationale d’athlétisme devant le Tribunal arbitral du sport et devant la Cour suprême suisse. Mais ; aucune date n’a été fixée pour son affaire devant le tribunal des droits de l’homme.

Enfin ; à l’altitude de Pretoria ; elle avait peu à peu amélioré ses chronos aux prémices du printemps (16’14  »43 puis 15’52 »58) ; descendant ensuite à Durban et entretenant l’espoir (15’32’14 »). Mi-juin ; à Regensburg, en Allemagne ; elle avait souffert dans les trois derniers kilomètres, signant un peu prometteur 15’57 »12.

Ursulla.E

© Credit photos : Challenges

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *