Football féminin : Zohreh Koudaei, la gardienne d’Iran est suspectée d’être un homme.

Spread the love

La Jordanie accuse l’Iran d’avoir fait jouer un homme dans son équipe féminine de football. Après un match entre les deux équipes, la Fédération jordanienne a demandé à la Confédération asiatique de football de lancer une enquête pour vérifier le sexe d’une joueuse de l’équipe d’Iran suspectée d’être un homme.

La performance de Zohreh Koudaei est étonnante. Le 25 septembre dernier, l’équipe féminine de football de l’Iran s’est qualifiée pour la première Coupe d’Asie féminine 2022, en battant la Jordanie aux tirs au but 4-2. La gardienne de but iranienne, Zohreh Koudaei, a grandement participé à cette victoire avec deux arrêts lors de la séance de tirs au but. 
Sa performance a cependant fait naître des doutes sur son genre. La Fédération jordanienne de football a donc demandé à la Confédération asiatique de football (AFC) de lancer une enquête pour le vérifier. La sélectionneuse iranienne Maryam Irandoust a qualifié ces accusations de « prétextes » pour « ne pas accepter la défaite » et se tient prête à « fournir tout document souhaité par l’AFC ». La Coupe d’Asie féminine doit se dérouler en Inde du 20 janvier au 6 février.

Le président de l’Association de Football de la Jordanie, le Prince Ali Bin Al-Hussein, a publié dimanche sur Twitter une lettre datée du 5 novembre, demandant cette enquête afin de savoir si Zohreh Koudaei est un homme ou une femme. 
L’Iran aurait un « passif concernant les questions de genre et de dopage ». C’est la raison pour laquelle l’AFJ a des doutes sur l’ »éligibilité de la joueuse ».

Ursulla.E

Crédit photo: CNEWS

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *